La Rebuffat

Secteur

Dénivelé

200m.

Longueurs

9 longueurs

Cotation

6a max, 5c obl.

Equipement

relais au top, quelques spits, pitons et coinceurs bloqués

Approche

30 min. du télécabine de l'aiguille

Horaires

Compter 4h aller-retour en rappel

Materiel

approche glaciaire (donc matériel de glacier), rappels, 10 dégaines, coinceurs et friends

Partenaire

Jo, Flo et Véro

Topo

Mont Blanc SuperCrack
Parois de légende
Le Massif du Mont-Blanc, les 100 plus belles courses

Lien

Grande Voie 5 étoiles

La Rebuffat

Haa le granit en cette belle saison 2013!!!

C’est pas facile de trouver les conditions sans se prendre un orage sur le coin de la trogne…

On hésite, on se questionne, on doute, on y va, on y va pas??? Dans ces moments, la meilleure chose à faire est de ne plus se poser de questions et de foncer!

Du coup, direction Chamonix le Mardi soir pour aller faire deux trois longueurs aux Gaillands, en grosse et à la fraîche.

On arrive à Cham sur les coups de 18h et là, c’est le drame… Grosse pluie, bien bouché dans toute la vallée et on ne voit pas les sommets aux alentours. C’est la louze quoi!!!

Après quelques coups de fil, la pluie cesse et nous pouvons enfiler notre baudrier pour apprendre la pose de pieds en grosse. On est comme des gamins, on redécouvre une nouvelle activité, on se prend à rêver à de grands sommets  avec nos grosses aux pieds… Haa quel plaisir de laisser divaguer nos pensées aux grès des rêves qui nous habitent.

Un joli coucher de soleil, Jo qui nous rejoins, un petit casse croute sur le parking et il est l’heure de se coucher.

Réveil 5h30, départ pour le téléphérique. On nous annonce qu’il a neigé et que la première benne sera sur les coups de 7h30!!! On va jamais réussir à monter la haut…

Mais bon, encore une fois, quand on hésite, la meilleure solution est d’attaquer!!!

Nous voila donc en train de marcher sur la neige pour rejoindre le début de la voie.

Il y a déjà une cordée… Les gars sont super sympa et avance super vite, donc aucun problème.

 

La voie:

L’ accès est évident et rapide. Sortie du téléphérique et on suit la voie de descente. Crampons – Piolets obligatoire, encordement vivement conseillé. C’est quand même raide et un faux pas est si vite arrivé. Arrivé au col, se diriger vers la face sud de l’aiguille du midi. Attention tout de même aux rimayes.

Nous sommes partis léger dans la voie. Nous avons choisi l’option de tirer des rappels et remonter à pieds au téléphérique.

La voie est splendide et c’est une bonne mise en jambe pour Véro qui découvre le granite et la fissure et pour Jo qui s’y remet après une absence de plusieurs années.

Les cotations sont tout de même coquine. Ne pas sous-estimer cette voie ! Si vous n’avez pas l’habitude du granite et des fissures… ça ne déroule pas.

C’est principalement du trad mais il y a souvent des pitons qui sont bons et des friends ou des câblés qui sont bloqués par endroits.

L1+L2 en 1 longueur: ça remet tout de suite à l’ordre et on se calme assez vite avec des inversées à tenir et une jolie petite traversée descendente 😉

L3: Fissure en S ! Magnifique, pas si dure. Vero arrive encore à prendre des micros réglettes !! c’est pas comme ça que ça va progresser!

L4-L5 en 1 longueur: possibilité de passer sur la gauche un moment donné. Une escalade pas facile avec des bouts de bois dans la fissures pour y poser les pieds !

L6: Magnifique longueur

Puis nous avons fini la voie bizarrement entre neige et cailloux et une VRAIE fissure avec de VRAI coincement de pieds et mains. Nous nous sommes retrouvé au pied de la dernière longueur de « contamine » et avons arrêté là car il y avait du monde et de l attente.

Rappels vite tirés. Évident.

Vraiment un must. A faire même si il y a du monde et que l’on se fait atomiser la raie des fesses avec le téléphérique!!!

Maintenant place aux photos: