Plénitude

Secteur

Dénivelé

250m.

Longueurs

9 longueurs.

Cotation

6c+ max, 6b+ obl.

Equipement

Un peu bizarre par endroit.

Approche

5min + rappels.

Materiel

Rappels.
14 dégaines.

Partenaire

Johan et Flo.

Topo

Vallée de l'arve.

Lien

Grande Voie 2 étoiles

Plénitude

Le rendez vous du Vendredi avec Johan nous permet de réaliser des petites voies à la demie journée. Le choix est facile, il nous faut une falaise pas trop loin avec peu d’approche. Nous choisissons pour cette fois d’aller nous balader dans les Vuardes.

La météo est particulière avec un vent qui souffle fort et des nuages qui viennent parfois nous rendre visite.

Que dire de cette voie:

  • Accès très rapide.
  • Rappel facile et sympa.
  • Du rocher plutôt sympa.
  • Une vue correct avec au final peu de bruit en comparaison de la face voisine de la Maladière.
  • Des cotations pour le moins étrange avec des 6b qui grimpent vraiment et des 6c qui déroulent un peu plus.

On est parti de L2 sans prendre la peine de faire la première longueur.

L2 et L3 5b puis 6b en une seule longueur: très belle longueur avec des pas assez physique sur de très bons pieds.

L4 et L5 6c puis 6b+ en une seule longueur: crux très bloc avec des verticales pas faciles à valoriser vue la grosseur des pieds, la suite est très sympa mais loin d’être facile.

L6 6b+: sur dure au départ. Les pieds sont pourris et les prises très loin…

L7 6c: très jolis mouvements assez techniques. Un pas plus dur et assez bloc en milieu de longueur avec une prise mains droite à bien valoriser pour remonter sur une inverse qui est loin!!!

L8 6c+: itinéraire subtil, ne pas hésiter à louvoyer un peu. Très belle escalade avec encore une fois des pas très fins notament sur une traversée vers la gauche qui demande une bonne confiance sur la gomme…

L9 5b: belle escalade très courte.

Une voie particulière qui reste jolie mais c’est loin d’être majeur. L’équipement nous est apparu très étrange avec des sections très bien protégées et d’autres plus obligatoires. Les clippages se font souvent sur la pointe des pieds ou en pleins crux. Les commentaires de Mussato nous paraissent étranges car l’escalade n’est au final pas très physique. En tout cas ici, il faut savoir bouger les pannetons!!!