Accueil

 

Nos dernières sorties :

Arête des Gastlosen

Arête des Gastlosen

La veille nous avions fait NIKITA. J’avais souffert avec mon ongle qui se décolle sur mon gros orteil et le vent nous ne permet pas de grimper face nord au Col d’Oberberg. De plus, Rémi doit compléter sa liste pour le guide, alors pourquoi pas faire la traversée des Gastlosen ? On regarde le topo, oups il faut des coinceurs et moi je n’ai que mes petites baskets de course. Après réflexions et quelques coups de téléphone, on se dit que ça doit bien le faire sans friends et en baskets pour moi. Je prends mes chaussons tout de même pour les longueurs qui grimpent un peu. Les premières longueurs sont bien patinées et grimpent quand même. Des spits sont en place. Puis la suite, c’est joli et le cadre exceptionnel. Une belle petite course en moyenne montagne. Sans friends ça nous a pas gênés, mais ce n’est pas conseillé si vous êtes limite dans le niveau. Le crux, c’est la descente. Il ne faut pas se tromper de vallon. Regardez bien où mène le vallon avant de le descendre. Nous avons fait juste du premier coup, mais effectivement il est possible de perdre des heures à chercher (et à remonter). Il y a des cairns partout ! Alors ne suivez pas les cairns mais plutôt votre instinct… ça vaut la peine de prendre quelques minutes pour réfléchir.    ...

En savoir +

L’air du temps

L’air du temps

Les Vuardes et moi, une grande histoire d’amour… ou pas… . Rémi va essayer de me consoler avec cette belle parois. En route pour l’air du temps, une voie pas trop dure pour se remettre dans le bain des Vuardes. Les rappels comme on les aimes, bien gazeux ! Très belle voie, très beau rocher, finalement les Vuardes, c’est bien ! Mission de Rémi accomplie, merci ! Rien à dire de plus que ce qui est marqué dans le topo.  ...

En savoir +

Arête des Papillons

Arête des Papillons

Deux grosses journées prévues dans nos montagnes Suisse avec mon ami Olivier. Quelques contre-temps que la vie nous offre, cela donne une petite journée à l’Arête des Papillons. Pas très bien commencée cette journée avec notre benne à n°, celle qui part dans 2h ! Je n’étais pas contente du tout mais on a fait nos bons Suisse à attendre deux heures avant de prendre la benne. Bref, on la prend, on commence à marcher et jme demande qu’est ce que je fou là. Mais bon, j’avance… et Olivier me remotive ! Au pied de l’arête, on s’équipe, on s’encorde et on commence. Ça grimpouille sur du super bon rocher et l’itinéraire est beau ! Plus on avance, plus j’entends « Aller Véro, c’est bien » venir du dessus. On rejoint un couple, je lui demande comment elle s’appelle et, effectivement, c’est une autre Véro. Nous voilà partis à 4 à discuter jusqu’en haut, puis jusqu’en bas, puis autour d’une bière ! Super rencontre. Au final, la petite course était super chouette, en bonne compagnie et une belle rencontre. Cette arête se fait facilement en grosses. Olivier a tout de même pris ses chaussons et, je crois, les a utilisés pour une longueur ou deux....

En savoir +

Police des Glaciers

Police des Glaciers

On est parti, à ski, pour deux jours dans la combe maudite, profiter du frais et du beau temps pendant qu’il y a la canicule dans la vallée. Très belle voie, dont le nom me parle 😉 Rien de particulier à dire de plus, que allez y !  ...

En savoir +

Ivresse des Latitudes

Ivresse des Latitudes

Deuxième voie. Elle nous a pas tant marqué que ça, et je crois même que l’on était déçu. Peut-être un mauvais jour ? Malheureusement pas plus de détails… Vous me direz, autant rien mettre. Pas faux, mais des petites photos peuvent vous donner une idée....

En savoir +

Visite obligatoire

Visite obligatoire

En route pour l’Aiguille de la Dibona avec le pote Jeff ! Première fois pour moi que je me déplace dans le coin des Ecrins. Une très belle marche d’approche jusqu’à la cabane. Nous n’allons pas dormir à la cabane mais poser notre tente juste en dessous, sur un emplacement prévu à cet effet. C’est super comme état d’Esprit ! Merci à eux. Une belle nuit étoilée. Le lendemain on part pour visite obligatoire. SUPER beau ! Si vous avez juste le niveau, attention car ça grimpe et ça engage un peu ! Super souvenir en compagnie de Jeff ! Des discussions à n’en plus finir et une très belle escalade en 6a. Les voies d’à côté ont l’air belles aussi, cela demande à y revenir !    ...

En savoir +

Etoiles Filantes

Etoiles Filantes

Direction tour des Jorasses pour faire une voie nommée Etoiles Filantes. Le nom est beau…. mais je n’avais pas regardé le topo… J’ai été guidée par Rémi. Nous ne sommes pas allés au refuge, les bivouacs c’est quand même mieux ! Alors on a un peu galéré à le trouver celui-là, mais finalement une bonne place de bivouac pour deux nous attendait. Ne pas monter jusqu’à la cabane mais il faut marcher jusqu’à rejoindre le glacier.  Il faut bien traverser les deux ruisseaux à droite et regarder un peu en contrebas dans les gradins. Il est caché, mais avec un peu de conviction, vous y arriverez. Le lendemain, pas de stress on part tranquille pour le pied de la voie. Le glacier est très accidenté, bien regarder l’itinéraire avant de vous y engager et attention au glacier suspendu en dessus! Pour la première longueur, nous avons dû passer une belle rimaye qui ne faisait pas rigoler. Le topo est bien décrit dans C2C (celui que je n’ai pas regardé avant d’aller me frotter à cette voie)…. En fait, pour rappel, j’ai horreur de la dalle et encore plus sur du granite. Pour le coup, j’ai été servie ! C’est une voie pure dalle granit. Magnifique diront certains…. pour moi, c’était digne d’un film d’horreur. Bref, je prends mon courage à deux mains et je me lance dans L7: 6c+ pure dalle ! Je monte, je couine, j’essaie, je n’ose pas passer un pas, je me dis que c’est que 6c+ et que ça devrait jouer. Je réessaie (pour la xème fois) , non, j’ai trop peur. Je fais demi-tour et laisse Rémi aller poser les paires, et ce, jusqu’à la fin de la voie. Définitivement la dalle sur granite, je laisse ça aux amateurs.   En conclusion, je ne suis pas très objective pour cette voie (vu qu’elle est principalement en dalle) mais Rémi à heureusement bien aimé ! Jolie, paraît-il ! Tout au long de la voie, le glacier suspendu a rejeté quelques bouts de glace qui tombaient pile sur notre chemin de montée. En début d’après-midi, lorsque nous étions dans les dernières longueurs, un ÉNORME sérac est tombé et a pris la largeur entière du glacier où l’on est monté quelques heures auparavant. Il a rebouché toutes les crevasses et creusé des rigoles énormes. Du coup, pour le retour, on ne voyait plus les crevasses qui étaient rebouchées par des ponts de neige. De plus, un brouillard épais s’est invité lorsque nous étions en bas des rappels. On a attendu un peu, une trouée de 5min. nous a permis de vite courir sur le glacier pour avancer un peu, puis le brouillard revient. Alors on reste immobiles le temps d’avoir une autre trouée de 5 min et ouf, on arrive sain et sauf en bas au bivouac.   En gros, c’était l’aventure et dangereux, mais bon, parait la voie est belle… Si c’était que moi, j’aurais mis 2 étoiles, mais je ne suis pas objective. Alors Rémi en met 3 🙂...

En savoir +

Les arêtes du diable

Les arêtes du diable

Nous sommes partis en fin d’après-midi de l’Aiguille du midi afin de bivouaquer au col du diable. On a pris l’option couloir SW (il faut compter environ 3h00 de marche depuis l’Aiguille jusqu’au col du diable). Je n’étais pas du tout acclimatée. Je n’avais pas trop fait d’altitude avant, sauf deux voies dans le massif alors j’ai souffert durant la montée au bivouac. Passer de Chamonix à 3961m sans être acclimatée, ça m’a calmée. Plus ou moins avec du mal, j’ai réussi à franchir le col du diable. A ce moment-là, je me disais que ce n’était pas gagné pour le lendemain…. Un gros mal de tête et je n’arrivais pas à avancer. Heureusement, Rémi était patient et m’a attendue… On a installé le bivouac, j’ai pris un médicament, je n’ai rien pu manger et j’avais juste une idée en tête c’était de dormir. Alors c’est ce que j’ai fait. Pour le bivouac, une fois que vous arrivez au col, montez un peu direction la traversée et, assez rapidement, vous pouvez voir des petites places de bivouac. Le lendemain, on ne se lève pas trop tôt (on est déjà au col) et je vais mieux, plus de mal de tête. Alors un p’tit déj et on part avant les personnes qui viennent de Torino. C’est une course qui nous tenait à cœur et nous n’avons pas été déçus. On a gravi tous les sommets, y compris l’isolée. Elle se fait très bien. Apparemment, cette dernière n’est pas beaucoup parcourue car les gens contournent pour gagner du temps. Pas de souci de mal d’altitude, on avance bien et on arrive au sommet du Tacul avec une vue splendide. C’est une course tout de même sérieuse que je conseille de faire acclimaté 😉 La traversée se fait à plus de 4000m jusqu’au sommet. Nous vous conseillons le bivouac au col, même si ça fait porter un peu plus. La descente est belle mais ne pas oublier la « petite » remontée à l’aiguille du midi qui nous flingue les jambes !   A FAIRE, UN...

En savoir +

Belledonne arête N + traversée

Belledonne arête N + traversée

Nous partons avec Rémi pour faire un beau bivouac et la traversée N intégrale de Belledonne. Il y a plusieurs super emplacements au bord du lac pour bivouaquer. Le lendemain on part pour la course. Super joli ! Et une très belle descente. La course se fait sans souci à la journée mais le bivouac est super sympa ! On peut même y pêcher!    ...

En savoir +

Traversée Aiguilles dorées

Traversée Aiguilles dorées

Très belle sortie en boucle avec le Flo. Nous sommes passés par le glacier de Saleina, avec un stop « thé » offert par la cabane (super gentil), puis direction bivouac des Aiguilles dorées. Une petite voie face sud pour finir la journée avant de manger et se coucher pour avoir la forme le lendemain. Départ tôt le matin pour la traversée intégrale des Aiguilles dorées. MAJEUR et le cadre est splendide. Ça déroule bien. Pour le retour, on passe par la cabane d’Orny et hop dans la vallée pour arriver au Praz-de-Fort. Longue marche… A faire! Les photos parlent d’elles-même car je n’ai plus tout en tête.  ...

En savoir +

Nikita

Nikita

On a un petit week-end, direction les Gastlosen histoire de montrer un peu la Suisse à Rémi. On a envie de grandes voies alors direction NIKITA, la voie à faire là-bas, apparemment. Jeu du cailloux oblige, je commence. L1: 6b, dalle, très jolie avec un pas plus dur en traversée. L2: 6b, un poile plus dur que L1, s’enchaîne bien avec L3. L3: 6b, un pas de dalle délicat au milieu. L4: 6b, traversée du couloir puis athlétique. ATTENTION aux chutes de pierres ! Genre quelques minutes après notre passage un monstre bloc s’est détaché de je ne sais où en dessus de nous et nous est arrivé pile dans le couloir et relais du dessous ! L5: 6c, un pas de dalle vraiment dur si l’on passe tout droit (jamais 6c). En passant en second, j’ai trouvé une meilleure solution, soit il faut aller prendre les trous à gauche (ça fait plus peur niveau de la chute mais c’est plus facile et l’on peut clipper sans souci). Après le bombé, c’est encore délicat. L6: 6b+, un pas délicat au départ pour aller à droite, puis soutenu. L7: 6a+ L8: 6c+, dur pour aller à droite mais après ça déroule. L9: 7a+, extrêmement physique au départ, puis des successions de pas délicats pas faciles. L10: 6b+, un départ délicat puis rando dans la fissure / dièdre. L11: 7b, Soutenu ! Au départ, il me semble qu’il y a un pas morpho pour les – 1m70 ! Même si vous passez les 3 dégaines rapprochées en enchaînant (chose que Rémi à fait) ne vous déconcentrez pas. Ce n’était pas le plus dur ! Le pas dur est juste en dessous du relais 😉 C’est bon une bonne chute avec le relais sous le nez (chose que Rémi a aussi faite)! Quand à moi, je n’en parle pas, surtout avec un ongle qui se décolle sur mon orteil… et c’est tout sur les pieds cette voie ! L12: 6b+ L13: 6b+, bien rester sur le fil de l’arête. Super ambiance. L14: 6a+, Sur l’arête puis à gauche dans un terrain looooseux Traverser un peu à gauche pour rejoindre le pied de la face. L15: 6c, départ dur pour aller chercher un verrou de main à droite.   La voie est bien équipée, sans être trop équipée. Les longueurs sont souvent à sections (1 pas dur par longueur) sauf le 7a+ et 7b qui sont conti.   La première partie de la voie est bien dalle et la 2ème partie est plus sculptée. (J’ai bien aimé la première partie malgré l’amour fou que j’apporte à la dalle…).   La descente se fait en 8 rappels avec une corde double de 60m. C2C dit qu’elle se fait en 6 rappels avec une corde double de 60m, mais alors je ne sais pas comment…. ATTENTION. CASQUE OBLIGATOIRE (chutes de pierres fréquentes surtout dans la 1ère partie) Bug avec les photos. Les premières sont en...

En savoir +

Normal al Puro

Normal al Puro

Pour notre 4ème jour, on décide de faire cette petite voie juste pour avoir une photo au sommet 😉 et aussi que se retrouver sur ce pilier donne envie! Nous avons commencé par les 3 premières longueurs de « Entrada directa ». C’est plus direct et la version originale ne se fait plus trop à ce que l’on a entendu… . C’est une voie facile et ludique ! Parfait pour une petite voie avant de prendre la route. Bien expliqué sur CamptoCamp. L4: un peu bloc L5 et L6: en une ! L7: A la pierre coincée, bien partir à droite, côté soleil. L’équipement est bon. Le style est surtout dülfer et cheminée. Après une photo (obligatoire) descente en rappel, vous ne pouvez pas vous tromper.    ...

En savoir +

Tucan ausente

Tucan ausente

Après avoir fait l’incontournable Fiesta de Los Biceps, nous voulions gravir cette grande face qui s’impose depuis le village. Comme à chaque fois, on fait le jeu du caillou pour savoir qui commence. Surtout pour celle-ci où nous voulions faire les deux la longueur mythique en 7a. Malheureusement pour moi, je gagne, donc je commence, donc je ne fais pas la longueur « mythique ». Mais on a trouvé un compromis, on fait les longueurs deux par deux afin que je puisse tout de même profiter de ce beau mur avec le long 6c+ juste en dessus du 7a. L1: 6b+, ça pique à l’échauffe. Départ bloc où l’on n’a pas envie de s’énerver. Après c’est bon. L2: 6b, Jolie L3: 6b+, il faut bien prendre le relais de droite, soit 3-4 m. plus haut que le 1er relais que l’on passe. L4: 7a, MAJEUR, longue, on se croirait dans la Fiesta. Il n’y a pas de passages difficiles. Attention: il faut 17 dégaines jusqu’au relais et les points ne sont pas rapprochés, donc on est content de tout pouvoir clipper. L5: 6c+, Super belle mais on a trouvé un cran plus dur que L4 avec des pas très marqués. L6: 7a, bloc, pas terrible. Au début, ça monte à gauche puis revenir à droite. L7: 6b, pas terrible. Départ expo.   La descente se fait à pied et rappels. Il y a deux possibilités. La 1ere c’est la descente normale par le col de Colladon (beaucoup de monde et d’attente) et la 2ème, pour éviter la foule, en bas du deuxième rappel (arrivée au col), il faut prendre directement les nouveaux rappels côté nord. Si vous choisissez la deuxième option (plus rapide), il faut faire attention à ce que personne ne grimpe dans la voie côté nord. Il y a de l’ombre jusqu’à 13h00 en mai. Nous étions encore une fois seuls dans la voie. La voie est super bien équipée.  ...

En savoir +

Directa As Cimas

Directa As Cimas

De retour en Espagne pour un mois, au programme Grande voie, Canyon et couenne. La météo aura raison de nous à Rodellar, donc après 3 beaux canyons, on s’en va plus au Sud vers Valence (Chulilla). Mais avant tout ça, on rejoint des amis aux Mallos de Riglos. Une deuxième fois pour moi et une première pour Rémi ! Directa As Cimas, très belle voie pour se mettre dans le bain et se familiariser avec le style. L1 + L2: V+ et 6a, Attention, il faut bien gérer le tirage, longueur de 50m. L3: 6a+ L4: 6b L5: 6c, Attention, il faut 17 dégaines si vous voulez mettre tous les points ! L6: 6b+, pas très jolie… L7: 6c, avec un pas de bloc au départ, puis le reste déroule. Il faut passer un premier relais et traverser encore 3 points à droite jusqu’à atteindre le bon relais. L8: 6a+ L9: 5+, le caillou est bon au départ de la longueur mais à la fin il est très pourri! Il faut tirer sur la corde fixe qui est en place et éviter de faire tomber les cailloux. La voie déroule bien, le caillou est très bon excepté la dernière longueur. Les avants bras en prennent moins que ce que l’on pense. L’équipement est au top. Nous étions les seuls dans cette voie. Le retour se fait à pied avec quelques rappels. Horaire: Départ de la voie à 10h00, sommet à 14h00, village à 15h00.   En route pour une p’tite bière et la recherche d’un scouate sympa (il y en a beaucoup là-bas et les Espagnols ne sont vraiment pas chiants pour ça).    ...

En savoir +

Arc-En-Ciel

Arc-En-Ciel

Deux jours de congé pour nous en semaine. Rien de mieux pour la montagne en Suisse… mais bon, la météo n’a pas l’air du même avis…. Alors il pleut ! Bien, le premier jour repos.. ça ne fait pas de mal… Le deuxième jour, on essaye tout de même d’aller au Vuardes… Il pleut sévère sur l’autoroute… alors demi-tour. L’après-midi, il ne pleut plus mais le ciel reste couvert. Direction Le Salève, roue de secours, pour aller voir une grande voie. Nous choisissons Arc-en-Ciel. L1: 6b, majeur L2: 6c+, bloc ! Pas dur au début sur un mouv que je n’ai pas compris…(allonge ?), puis traversée facile en dalle. Bien traverser à droite (même si vous ne voyez pas de point, c’est le Salève…) et rejoindre un relais relié par une petite cordelette. L3: 6a,  retraverser à gauche depuis le relais. Bien traverser à gauche pour se retrouver en dessus du toit que l’on a passé (en dessous) dans L2. Ne pas prendre les deux premières lignes de « spits » que vous voyez. Mais allez bien à gauche. Vous ne voyez pas de points à gauche ? C’est normal… c’est plus haut, c’est le Salève. L4: 6c, on change de style et c’est une belle fissure / dièdre qui s’offre à nous. Elle était un peu sale et humide (vu la météo) mais ça passe, bien contente ! Longueur athlétique sur bonnes prises. Un coincement pour la fin 😉 L5: 6a, suivre la ligne de faiblesse jusqu’à passer un premier toit. Pas commode, plutôt renfougne avec un clippage dans le dos. Puis traverser à gauche une fois passé le premier toit. Bien engagée. On n’aimerait pas se prendre le plomb… L6: 6c, dalle bien dur qui ne lâche pas jusqu’à la dernière dégaine. Bien engagé. Tout d’abord traverser sur la droite pour rejoindre le fil du pilier. Tous les mouvements sont durs. SPLENDIDE. Je n’aime pas la dalle, et là, je me suis arrachée pour l’enchaîner. Un MUST.   Nous avons quand même un bijou derrière chez nous, Le Salève. Escalade exigeante et engagée sur du rocher béton tout du long ! Merci à l’ancien (mot affectif), connaisseur de tout le Salève je suppose, qui nous regardait de loin et nous disait où aller pour ne pas se tromper de voie. En effet, il y a tellement de voies qui se sont rajoutées qu’il est facile de se tromper de voie / longueur. A FAIRE pour les amoureux d’escalade aérée et technique. Ne pas se fier aux cotations…   ATTENTION, le topo C2C est faux dans les cotations….  ...

En savoir +

trois paires de Pompes

trois paires de Pompes

Un week-end au Chauffé..   Couenne le premier jour et grande voie le deuxième. On a pris la pluie sur la marche d’approche, on s’est abrité sous un arbre 10min. puis on a repris notre route direction trois paires de Pompes. C’était sec et plus de pluie 🙂 Des fois, il suffit de persévérer.   Superbe voie. Je laisse le topo C2C la décrire car je n’ai pas fait ma petite fiche et que ma mémoire ne tient plus trop le coup (ça fait déjà quelques mois qu’on a fait cette voie).  ...

En savoir +

Quand on tue le cochon…

Quand on tue le cochon…

Encore une belle journée avec la force Belge!!!! Depuis le temps que cette voie était dans les cartons… c’est chose faite maintenant. Un poil moins beau que les papis!!!! Il y a quelques longueurs vraiment très belles mais aussi des longueurs moins marquantes… Il n’en reste que c’est une voie vraiment belle et à faire. La longueur crux est très belle avec un premier pas dans le bas puis une bonne continuité dans un magnifique dièdre puis à nouveau un bon pas!!! Très classe. La dernière longueur est bien bien dure…. Mouvements aléatoires et placements sont de rigueur…  ...

En savoir +

Gizon Berri Bat Naiz

Gizon Berri Bat Naiz

Depuis le temps que je voulais découvrir ce coin!!! Comment dire???? C’EST MAJEUR!!!! Un des plus beau coin que j’ai pu parcourir. Les paysage sont fabuleux, on se croit par moments en Angleterre. Les contrastes de couleurs sont très marquées entre l’océan, les pâturages et le caillou gris!!! Magique… La nourriture est bonne et pas chère. Les gens sympa. Et il n’y a pas trop de monde. Un petit havre de paix. Nous avons grimpés sur le Naranjo de bulnes. Une heure et demie de marche pour atteindre ce magnifique pic!!! On plante la tente à coté de la cabane et on passe la soirée à admirer la face!!! Nous décidons de gravir ce monument par une des voies mythique du secteur: La Gizon berri. Il faut savoir que cette voie sort au sommet malgré ce que dit le topo de Arnaud. Une belle escalade de près de 500m. La première longueur est vraiment dure au départ. Le premier 7a est très technique. La suite est un enchainement de longueurs majeures sur le plus beau caillou que je connaisse. Amateur de grimpe dans du gris de toute beauté, courez y!!!! Plus on monte dans la voie plus c’est facile. Il y’a par contre un peu moins de points. On se retrouve à chercher un peu son itinéraire et le prochain points. Sensations Dolomitique garantie!!! Quel bonheur!!!! Vraiment dans les must à faire pour ceux qui aiment la grimpe technique sur du calcaire de...

En savoir +

Un après midi de chien

Un après midi de chien

Et une petite voie du coté de Balme. Après une première longueur originale avec un départ dans un arbre, on file dans un système de dièdre très classe. Escalade très complète sur un caillou qui a bien était purgé. Assurément une voie à faire dans ce niveau. Une belle journée de partage avec Lucie qui court dans les...

En savoir +

Entre deux mondes

Entre deux mondes

Et encore une belle grande voie à Gramusset!!!! Y a pas à dire, c’est dur!!!! Le 7b est bien soutenu. Le 7c peux bien se faire malgré un pas bien dur et une suite tout en continuité!! On a pas fait mais avec un bon niveau ça joue!!! Le 7c+ est vraiment dur. Y a un pas à la sortie du toit que l’on a pas fait!!!!! RAAAAAHHHH il faudra revenir plus fort!!!!! Belle voie sur un caillou au...

En savoir +

Zenith

Zenith

Première grande voie avec Lorenzo!!! Trop cool!!!! Peut-être la première d’une longue série??? En tout cas ce printemps ne nous épargne pas. Les journées sont belles mais la météo annonce souvent des orages entre 11h et 14h. Du coup difficile de s’envoyer dans des trucs un peu engagés!!! Mais bon, il y a tellement de belles grandes voies à faire!!!! Du coup, c’est un peu écumage des voies de Haute-Savoie. Je vais peut-être finir par savoir poser mes pieds et serrer les croûtes!!!! La Balme fait partie de ces falaises que j’adore mais qui ne m’aiment pas beaucoup. Le style est très exigeant avec peu de pieds et des petites prises à serrer!!!! Zénith fait partie des bases. Que des belles longueurs avec juste quelques sections péteuses. La longueur ceux est vraiment dure!!!!! L1: 7a: un peu péteux est pas facile à froid. Chapeau Lorenzo qui se ballade en tête…                           L2: 6c: Très belle longueur bien technique. L3: 6b: Grande classe pour cette longueur. Les points semblent un peu loin mais au final, ils sont très bien placés. Collector!!! L4: 7a+/7b: Longueur pas si bloc que ça. Un pas plus dur pour traverser vers la gauche puis bien soutenu jusqu’au relai. Court mais intense. L5: 7b+: Alors autant le dire!!!! A la rue!!!! Pffffffff j’ai du mal à torcher les longueurs durs en grandes voies en ce moment mais là, les mouvements m’ont semblé bien durs. Notamment un pour remonter vers la réglette correct… La suite est soutenue mais moins intense. Très classe.     L6: 6b: Belle petite longueur qui grimpe encore!!!! L7: 6b+:Une longueur qui ne paie pas de mine mais qui est vraiment belle!!!!! L8: 6b: Jolie aussi malgré le fait qu’elle soit courte!!!! L9: 7a: court et intense. On a pas enchainé!!!! C’est un peu coquin pour passer de l’autre coté du dièdre. Ne pas trop monter!!! Au final une très belle voie!!! Merci Lorenzo pour cette belle journée....

En savoir +

Sorry Angel

Sorry Angel

Une belle petite voie avec Véro dukette!!!!! J’adore ce coin, il y a tant de caillou et de choses à faire!!!! Un vrai bonheur. La longueur crux est bien soutenue et très belle. Le reste est très classe et bien technique!!!! Corde de hissage plutôt sympa sinon partir light!!!...

En savoir +

Muezzin

Muezzin

Ce matin, direction le Nassrani Nord. Nous avons envie de nous frotter à une voie mythique et aussi à son ouvreur de génie: Mr Albert Precht. Grand ouvreur du coin, cet homme c’est démarqué en ouvrant qui exclusivement avec des sangles, des friends et quelques rares expensions!!! Un génie, un boulimique de l’ouverture à Wadi Rum. Mais ses voies sont souvent longues, engagées et les descentes semblent être des bons bouts d’aventure à elles seules… Il n’en faut pas plus pour nous motivés. Nous nous sentons en forme et surtout nous formons une belle cordée avec Ludo. Malgré les journées courtes en cette période de fin d’année, nous tentons l’aventure. Au pied de la face, nous nous sentons tout petit…   On devine cependant le cheminement de la voie jusque dans le Yellow Wall!!! Attention, 3, 2, 1, c’est partie: L1: 5c/6a: rocher pas terrible, légère ascendance droite puis traversée sur la gauche. L2: 5c: Belle longueur dans un rocher un peu sableux…   L3: 5c: Fissure à main avec les pieds dehors. Très jolie.   L4:5b: Grosse ambiance, peu de protections et grimpe géométrique. Le rocher est top!!! MAJEUR. L5: 5b: Ambiance de fou, complètement à l’intérieur de la fissure. L6: 5c: Longueur dans le mur bien raide au dessus de la grotte. Superbe et assez courte. Relais sur la gauche. L7: 5c: Cheminement complexe car peu d’info visuelle. Rocher assez fragile, ne pas tirer sur tout… L8 et L9: 6c: Pas très dur pour la cotation en comparaison au 5b… Il faut tout de fois se faire léger sur les prises. Bien revenir sur la droite au niveau d’une petite vire. Lunule visible juste après s’être engagé dans le mur. L10: 5b: Le relais indiqué sur le topo de Arnaud Petit est pleins gaz, du coup j’ai continué un peu en mettant peu de protections pour éviter le tirage!!! A ce niveau, nous avons un peu errés dans cet océan de orange… L11: Très courte longueur du coup, pas sur que nous ayons fait juste mais en tout cas, pratique et safe!!! L12: Passage raide en fissure sur 3 mètres puis niche sur la gauche. Relais dans la niche. L12bis: Traverser jusqu’au gros becquet. bonne vire NE PAS SOUS ESTIMER LA PARTIE DE L10 A L12bis… Cheminement complexe et caillou moyen type montagne!!! L13:6b: Court ressaut bien raide et un peu sableux puis grande longueur en fissure.Très beau et soutenue. Y a du gaz!!!! L14: Fissure large. Garder un C4 4 pour bien se protéger avec un bonne rallonge…Relais 15m en ascendance droite dans une petite grotte. Cablés et C4 3 pour le relais. L15: Très facile et beau finish… Quelle aventure!!! Sur 400m, on a croisé un piton!!! Gros engagement à l’ouverture. On frise la perfection de moyen!!! Chapeau bas Mr Precht!!! Les avis peuvent être partagés sur cette voie: Il y a une ambiance de folie non aseptisée et un engagement certain… La recherche d’itinéraire prend tout son sens ici!! En définitive, une voie typée montagne.. Le rocher reste tout de même bien fragile. On grimpe bien tendu pendant un bout de temps… La chute est quasi interdite dans toute la voie… Un petit stress dans le ventre en permanence… Pour nous, c’est de la bombe. On a adorés. Mais ce n’est peut être pas...

En savoir +

la guerre sainte

la guerre sainte

Un mythe, une référence, des ouvreurs de génie, une face impressionnante!!!! Sans aller dans la voie, on vibre déjà de bonheur!!! Merci, merci mille fois à cette joyeuse bande qui ouvre des chefs d’oeuvre à travers la planète!!! Pour que nous, simples mortels, simples consommateurs, puissions prendre du plaisir sans stress et à moindre engagement!!!!   Alors la voie est …. majeure!!!! Non sans blague!!!??? Le mur est vraiment de toute beauté et l’ambiance superbe. Gros travail à l’ouverture avec un équipement irréprochable. Pour être vraiment exigeant et un poil chiant, je dirais qu’un équipement un peu plus aéré aurait donné encore plus de caractère à la voie!!! BEAU BOULOT EN TOUT CAS… Au pied de la voie à 7h. Début des hostilités à 7h30 Sommet de la voie 5h15 plus tard. On a bien failli enchainé l’intégralité de la voie tous les deux mais Ludo loupe les 2 dernière longueurs!!!! En même temps, avec ses Mythos… AHAHAH!!! Les cotations sont soft ou dans un style plutôt bloc moderne. Genre grands mouvement en épaule, triceps, pieds à plats!!! TROP...

En savoir +

Raid mit the camel

Raid mit the camel

Très belle voie un peu plus standard que les autres voies du coin… Il y a un peu plus de spits et le rocher est super sain. La grimpe est plus en mur comme on a l’habitude de faire. C’est donc un peu moins dépaysant mais pour le moins plaisant. Explications longueurs par longueurs: L1: 6a: dièdre très classe. L2: 6c: superbe mur avec des pas bien sympas dans une superbe gestuelle. Bien protégé. L3: 7a: Longueur pas très dure mais vraiment très belle. L4: 6c+: Longueur impressionnante en traversée sur la gauche puis on remonte une écaille… Un pas assez coquin pour retraverser sur la droite!!! L5: me souviens plus… L6: Superbe longueur en 5 dans des taffonis. L7: mmmhh L8: Longueur de transition en 4 L9: 6a+: super classe sur des grosses colos, bon dévers. Bien gérer le tirage. L10 6b: Bonne déroulante jusqu’à un petit pas de bloc… L11: 6b: Encore une longueur bien classe… L12: 6a: Dièdre / fissure super classe. Grosse ambiance!!! L13/L14: corde tendue. Bien prendre en compte la descente. On s’est un peu égarés et du coup on a changés quelques cordelettes!!!...

En savoir +

Lion Heart

Lion Heart

Une belle approche intéressante avec un petit goulet à passer!! L’ambiance est vraiment prenante. On évolue dans un petit cirque avec la face devant nous. L1+L2: 6a: une longueur de 50m. Début sur la droite de la cheminée, dans la dalle puis on passe dans la renfougne pour un bon combat des familles!!! Jamais dur mais jamais facile non plus, on est dans le pur style old school… Superbe… L3: 6b: Bonne dulfer bien physique très très jolie. Pas facile de faire confiance à l’adhérence des pieds!!!! Bien rude pour le leader… L4: 6a: Fissure large qui part à droite. Pas mal de pieds à l’extérieur. Très classe. L5: 6a: Superbe longueur avec une belle fissure dans une dalle!!!! L6: 6b: Cheminée au départ puis un pas pas facile avec des protections pas terribles… Ambiance!!! Le pas est un peu en allonge… L7: 6a: MAJEUR. Petite dalle au départ avec peu de protections puis traversée descendante à gauche. Deuxième partie majeure!!! L8: 4: Jolie ascendance sur la droite. Sommet facilement accessible en 3 min de marche. La vue est grandiose!!! Descente en rappel dans la voie sauf R6 décalé.. Résumé: Une voie très classe et bien soutenue dans le sixième degré. Pas très long mais bien fatigante pour le leader car il n’y a pas de points dans les longueurs et l’escalade reste bien exigeante dans le style. Une superbe voie à ne pas sous estimer. Un peu comme toutes les voies à Rum en fait!!!! C’est assez montagne donc il faut savoir se réorganiser!!! A faire sans aucun...

En savoir +

Zinalrothorn:Rothorngrat

Zinalrothorn:Rothorngrat

Super belle course avec les copains Julien et Matthias. Le rocher est dément. Première course de l’année 2017!!!!! Cette année j’ai envie de faire plus de montagne. Je sens les sommets qui m’appellent!!!! C’est une longue ballade sur un très beau file rocheux. On se ballade entre deux monde, la terre tangible et le ciel qui nous aspire!!! Matthias et Julien font cordée ensemble et moi je fais le photographe. De super bonnes sensations qui font plaisir. Pas de peur, pas de doute, juste le plaisir d’être au bon moment au bon endroit! Merci les...

En savoir +

Traversée de la Meige

Traversée de la Meige

Encore une belle course avec le Matthias. L’accueil dans les Ecrins est incroyable, les pratiquants ne sont pas les mêmes que sur Chamonix. La différence est vraiment marquée. Les gens sont calmes, attentionnés et passionnés!!! Quel plaisir!! En plus le coin reste très sauvage. Pas de bennes, ou très peu. Pas d’avions mais des parapentes… Calme, beau… et grand!!! Des courses à faire dans tous les coins!!! On pose les bases avec le jeune Matthias. Comment avançons nous tous les deux? Sommes nous capables de faire de belles courses en restant dans le plaisir? Est ce qu’il me supporte??? A toutes ces questions, la réponse semble être à l’affirmative… Du grand, du gros, du très bon plaisir!!! On reviendra pour faire la Pierre Alain qui n’était pas en...

En savoir +

Exaltation

Exaltation

En ce moment, j’ai envie de faire des voies aux Vuardes. L’escalade est belle, l’approche agréable et la tranquillité assurée. Quoi que en ce Dimanche venteux  en altitude, les skieurs se sont rassemblés ici pour ne pas perdre leur journée… On avait un projet ambitieux avec Matthias mais notre rythme d’escargot ne nous permettra pas de venir à bout de notre petit rêve. Pas grave, ce n’est que partie remise… Du coup on se retrouve dans cette voie. Les commentaires de gilles Brunot dans son topo sont très justes. Une escalade belle de L2 à L5. Le reste est moins enthousiasmant. Par contre, il n’est pas nécessaire de prendre des friends et des cablés, le seul passage un peu loin dans L6 est très facile et pas expo. Petit coup de gueule au passage. Je trouve vraiment dommage de ré équiper des voies comme celle ci en spit de 12!!!! Pourquoi ne pas laisser ces itinéraire en état? C’est à dire sur piton et matos à ajouter quand c’est possible. en effet les ouvreurs ont fait le boulot de cette façon, à nous de continuer dans leur esprit. Prendre un marteau, un jeu de pitons et un jeu de friends rajoute un peu de piment à l’escalade. Avoir un petit coté aventureux est tellement chouette. Le sacro saint « rendre l’escalade accessible » me semble dangereux pour la suite de notre pratique!!!! bref, j’aurais voulu faire cette voie avec un jeu de piton en fond de sac et un marteau au baudrier!!! Un petit jeux de friends et des câbles pour être un peu plus dans les traces de nos illustres ancêtres!!!! Peut-être est il bientôt temps de signer un manifeste de respect de la grimpe traditionnelle!!!! Reste une jolie voie dans une falaise que j’affectionne!!!!  ...

En savoir +

Cassin

Cassin

Et on bute dans la Hasse Brandler à cause de la pluie… Les dièdres du haut sont trempés et on en prend plein la figure dans les premières longueurs… On a essayés les deux premières longueurs mais on était tout mouillés… Du coup on se rabat sur la Cassin pour ne pas perdre la journée… Une voie historique, impressionnante par son itinéraire et par l’audace de ces grands monsieur!!! A faire pour le mythe…...

En savoir +

Yellow wall

Yellow wall

Superbe voie bien gazeuse sur un caillou dément. Pas trop dans le style des dolomites mais à faire pour le coté clef en mains et pour la qualité de la gestuelle… Toutes les longueurs sont majeures, physiques et sur un caillou très sain!!!! Place aux...

En savoir +

Aspettando la Vetta

Aspettando la Vetta

Le mauvais temps est bien présent. Mais on commence à comprendre comment cela fonctionne dans le coin. Au début on s’étonne de voir des grimpeurs partir sous la pluie le matin mais au bout d’un moment on se rend compte qu’ici, c’est le jeu!!!! Donc ce matin on se lève avec la pluie mais cela ne nous décourage pas. La face est invisible, le brouillard dense et l’ambiance humide. Qui pourrai croire que l’on part grimper!!!??? Et pourtant on se dirige pour une voie qui se situe dans une face impressionnante: le Tofana di rozes!!! Voie qui comporte quelques points mais où il faut rajouter quelques protections. Quoi dire: MAJEUR!!!!!! Une révélation sur le style d’ouverture!!! Des points seulement pour indiquer l’itinéraire et pour protéger les passages obligatoire. du grand art. On rentre dans l’escalade Dolomitiques!!!! Des océans de calcaire et quasi pas de points. une face raide, une escalade exigeante et des cotations bien bien serrées!!! C’est ce que nous sommes venu chercher et on est pas déçu du voyage!!!! 420m de grimpe dans ce style, c’est usant pour les nerfs… mais tellement gratifiant. On reviendra à coup sur pour tenter la voie de gauche et celle plus dure qui se situe sur le grand mur: Sognando l’Aurora, 520m, 7b+ et à compléter au niveau équipement!!! Les doigts nous...

En savoir +

Vertige de l’oubli

Vertige de l’oubli

La saison de grande voie est lancée. Comme une envie subite de remettre les chaussons et de se lancer dans la verticale!!! Direction les Vuardes avec Elise histoire de se mettre sur les pieds!!! L1: pas fait L2: 5c: Dement dans la fissure en opposition. L3:6b: super classe avec des gros bacs dans les mains maispas forcement dans le bon sens… L4:6b+: super beau dans du gris mais vraiment pas facile. Bien zigzaguer à droite et à gauche… L5: 6c+: départ coquin et fin puis de toute beauté. Le wenden, le verdon!!!!! Juste à côté de la maison!!!! On adore!!!! L6: 6c: trav sur la gauche, bien gérer le tirage. Un pas pas facile sur le départ puis bien technique. Plus on monte plus c’est classe. L7: 6b: départ en mode poutre. Pas facile mais très beau. L8: 6b: les prises sont dans lemauvais sens. Remontée d’inverses un poil physique mais très jolie!!! L9: 5b: belle longueur. Au final: J’adore les Vuardes. Le caillou est top, l’ambiance vraiment gazeuse et le paysage grandiose. On entend un peu la route mais c’est suportable. Un spot incontournable de la haute...

En savoir +

Legacy

Retour au wendenstock après trois ans d’absence!!! Toujours le même plaisir à venir ici. Y a pas à dire le cadre et le caillou sont majeurs. J’aime me balader dans cet océan de calcaire. Le toucher du caillou est comme une caresse sur une peau douce. Parfait, un moment de pur bonheur où les sens sont mis en alerte à chaque mouvement de main… Bouger son corps en accord avec cette symphonie créée par la nature. Quel bonheur, quelle jouissance. c’est pour des moments comme celui ci que j’aime l’escalade. Un dialogue pur et simple entre nos doigt et la matière. Comme le sculpteur de bois fait sa création à chaque coup de ciseau, nous créons à notre propre manière, notre chemin pour atteindre le sommet. Mélange de poésie et d’effort physique, équilibre fragile entre pesanteur et apesanteur. La poésie et la magie sont dans chacun de nos gestes, dans chaque moment que la vie nous réserve. Apprendre à les saisir est notre devoir, notre sacerdoce… Grimper est bien plus qu’un sport, qu’une passion, c’est une façon d’appréhender la vie. De grandir en étant à l’écoute de notre corps mais aussi en respectant notre planète… La voie est belle, très belle. Toutes les longueurs sont majeures, rien à jeter!!! L1|6a| Dalle à cannelures dans du très beau rocher. L2 |6b| Rocher très classe L3 |7a| Franchissement d’un mur raide entre 2 cannelures. on a pas trouvé très dur pour la cotation. Un petit pas de bloc dans le dévers puis fini… L4 |7b| Superbe longueur en traversée à droite. Vraiment pas facile avec des toutes petites prises. Soutenue au départ puis de plus en plus dur et technique.. très très beau.. L5 |7b+| Une section bien soutenue en traversée sur la gauche. Les prises sont pas faciles à trouver et il n’y a pas trop de pieds.. Toujours aussi classe. L6 |6c| Jolie dalle se terminant en traversée à gauche. L7 |6c+| Superbe longueur. Les friends ne sont pas vraiment nécessaire comme le dit le topo C2C. Par contre c’est pas mal de rallonger une ou deux dégaines.. L8 |6c+| La plus belle. Au 2ème spit rejoindre le petit dièdre à droite, et franchir une zone athlétique jusqu’au relai : mémorable. L9 |6c+| Superbe longueur en dalle raide, soutenue jusqu’au...

En savoir +

Pilier sud de la barre des Ecrins

Pilier sud de la barre des Ecrins

Grosse sortie pour nous. Avec le Matthias nous avons bien envies de nous faire une belle course. Malheureusement je suis un peu blessé au genou, je dois donc temporiser un peu et faire en sorte de ne pas me faire plus mal. Après quelques jours de repos, l’envie est trop forte et les conditions aux top!!!! C’est décidé, on monte ce soir pour aller voir ce fameux pilier sud. On opte pour un bivouac au pied des difficultés avec une très belle vue et tout le confort!!! Pain, tomme et saucisson sont au menu!!! Quel bonheur. J’adore ces moments particuliers où l’on part pour bivouaquer en fin de journée. C’est l’heure où tout le monde redescend alors que nous on monte… Les lumières deviennent moins intenses et la montagne revêt sont apparat pour la nuit!!! L’énergie se modifie en quelque chose de serreint, c’est magnifique. Du coup dodo tôt. Je me réveille sur les coups de 2h du matin et je vois des frontales monter vers nous. Impossible de dormir plus. Allé, on lance le réchaud, on plis les bagages et en avant pour l’aventure. Et quelle aventure. Dès le départ je me fourvoie et on se retrouve dans des variantes plus difficiles que notre itinéraire de base. On est obligé de sortir quasi immédiatement les chaussons. Il en sera ainsi pour l’ensemble de la course. Mon côté grimpeur me pousse vers la ligne la plus belle et non vers la ligne de faiblesse avec son rocher mauvais. Du coup, on sera confronté à quelques passages bien soutenus et engagés. On va donc mettre pas mal de temps pour gravir ce pilier. C’est fatigué mais heureux que nous atteignons le sommet. Maintenant place à la descente qui sera vite avalée. Petite pause au refuge, discution avec les gars et on file dans la vallée. Le genou aura tenu!!!! Coooool. Encore un bon moment de passé avec force jeune. Qu’est-ce que c’est bon de partir dans ces belles courses!!!!! Je suis de plus en plus attiré par ce genre de courses. Affaire à suivre...

En savoir +

Trouthérapie

Trouthérapie

Depuis le temps que je rêve d’avoir le niveau d’aller dans cette voie!!!! A force d’attendre et de me rendre compte que je ne suis plus assez motivé pour m’entrainer ou que je suis trop mauvais pour espérer bouger à vue, il est grand temps d’en avoir rien à faire et juste d’aller voir!!!!! Mon orientation actuelle vers les sommets et les voies alpines me donne une nouvelle vision dans l’escalade: la relativité du but et de l’engagement en grimpe sportive!!! Du coup, cette année, je vais aller voir les voies qui me font rêver depuis tant d’années et tant pis si on doit faire demi tour, tirer sur les dégaines, prendre des plombs ou encore sentir l’appel de la gravité bien trop forte!!!! L’escalade reste un jeu et les voies dures, la cerise sur le gateau!!!!! Donc Trouthérapie avec un niveau de grosse patate ça reste quand même super beau!!! Une de mes plus belles voies dans ce style: physique, déversant et tout en continuité. L’équipement est vraiment gentil, l’obligatoire pas trop méchant et la retraite loin d’être compliquée en gérant un peu les rappels!!!! Pour cette fois, on avait décider de voir un peu les longueurs et d’essayer de taper des runs dans celles que l’on sentait faisable!!!! Du coup, on a fait la voie sur deux jours. Premier jour: Jusqu’à L3 en tapant un essai dans L1. On fixe et on redescent à LA VOITURE pour se reposer nom d’une pipe… Deuxième jour: Remontée sur corde puis gros combat pour sortir au sommet… les avants bras en ayant pris un sacré coup!!!! Pour enchainer la voie à la journée et à vue, il vous faut: une bonne paire d’avant bras qui ne gonflent pas trop vite. un zeste de serrage de prise mais pas tant que ça un bon compagnon de cordée un bon volume dans le 7c. La voie est vraiment jouable et enchainable à ma grande surprise!!! On a pas enchainer grand chose mais on a bien rigolé!!!!!   L1: 7c: Très belle longueur avec un pas dur dès le départ. Après c’est moins dur sur des prises correctes jusqu’à un petit crux pas facile. La fin est physique sur des bi doigts. Très très classe. L2: 7c: Départ sur des colonnettes vraiment classe et bien raide. Une sections avec des grands mouvements dans le bombé puis broyage de petites prises pour ce rétablir. Cette section est un peu en résistance. On traverse ensuite sur la droite avec des prises correctes mais très peu de pieds. Majeur aussi!!!!   L3: 7b+: Grande longueur avec un pas assez dur au bout de 10 mètres. La suite est tout en conti sur des prises plutôt bonnes mais ça penche. Grosse longueur de continuité. Majeur!!!     L4: 7c+: Section résistante sur prises verticales. Bien classe mais un peu à méthode et pas facile. La suite est plus facile mais bien physique. L5: 7c: Des petites prises et moins raide. Une section bien à doigt puis très belle section facile sur des bacs dans un rocher gris de l’espace. Un petit pas pour finir dans le bombé qui sèche bien les avants bras!!! Sublime… L6: 7a+: Bien classe. Ne pas hésiter à zig zaguer. Rocher gris et grimpe technique. L7: 6c+: Classe et bien technique. Un peu de...

En savoir +

RNWF Half dome

Et une voie mythique de plus en moins dans les cartons!!!! Et toujours avec le master Tim!!!! Quel sommet ce Half Dome. Envoutant, attirant et si élégant!!!! L’approche se fait en fin de journée pour nous ce qui nous permet d’apprécier les couleurs de fin de journée qui embrasent le ciel et la face!!! Un vrai délice. La voie est bien jolie avec un cheminement astucieux. L’écroulement qui a eu lieu ne gêne pas la grimpe. A certains endroits le rocher est un peu scrunchy mais l’escalade reste plaisante. J’ai trouvé que les longueurs étaient quand même bien exigeantes pour les cotations… La sections dans les cheminées est vraiment super classe. Et le final après les longueurs dures est juste magnifique. L’ambiance sur thank god ledge est impressionnante!!! Petite pensée pour le solo de Honnold et cette magnifique photo face à la vallée! IMPRESSIONNANT!!! Une voie mythique qui a marqué l’histoire. Pour ce qui est de la stratégie d’ascension, plusieurs options: 1- A la journée en partant de la vallée: très grosse journée pas forcement le plus stratégique sauf si vous voulez vraiment vous mettre une grosse bambée… 2- A la journée en ayant fait la marche d’approche la veille. les sacs sont du coup un peu plus lourd sur l’approche mais vous laissez tout au pied et vous partez avec un petit sac dans la voie. Cela fait déjà une bonne journée mais rien de martien!!!! Je pense que c’est l’option la plus pratique et la plus agréable. Le bivouaque est vraiment confort et magnifique et cela permet de profiter pleinement de la grimpe sans devoir hisser des grosses patates. 3- En dormant dans la voie. Option sympa aussi qui permet de faire un super beau bivouaque dans la face au niveau de Big Sandy. Par contre vous devrez tirer des gros sacs dans la voie et tout ceux que je connais qui ont choisi cette option ont trouvé que le tissage n’était pas très adapté. Donc moins de plaisir du fait des hissages!!! Pour la descente, le plus simple semble de redescendre par la voie normale du Half Dome puis de tirer à gauche pour repasser par le pied de la face. Attention de ne pas partir trop vite sur la gauche… C’est ce que l’on a fait et du coup ça passe mais c’est plus sport et on doit tirer un petit rappel!!! Passage atypique dans L14 avec un lancé de noeud pour aller penduler au pied des cheminées!!! Bien marrant!!!! Encore un super moment avec le pote Tim!!!!!  ...

En savoir +

South Face

South Face

Et voilà une bien belle grande voie avec les forces Belges!!!! Depuis déjà longtemps ce bon vieux Mont Watkins me faisait de l’oeil. Il attirait mon regard dès que j’allais me promener du côté de Mirror Lake. Situé en fond de vallée et un peu loin de tout, peu de grimpeurs font l’effort de venir lui rendre visite. Et pourtant il y a de quoi se déplacer. C’est une belle muraille de 700m de haut avec un premier bouclier de dalle qui défend le début des hostilités. Une face qui peut se grimper entièrement en libre et qui avec un peu d’artif devient très accessible!!! Le cadre est merveilleux et vous ne serrez pas embêter par les voitures et le bruit de la vallée. Aller au Mont Watkins c’est aller chercher l’aventure juste un peu plus loin… Mais pour nous, c’est aussi et surtout l’occasion de vivre une aventure humaine. C’est à 6 copains que nous partons en fin d’après-midi pour faire l’approche et grimper le lendemain: – Tim dit Force Belge que je connais déjà bien puisque nous sommes partis ensemble en Patagonie. – Olivier dit Frodon que j’ai eu la chance de croiser en Patagonie aussi. – Eric le papa de Seb qui est un super gars impressionnant par sa passion pour l’escalade et sa perpétuelle bonne humeur. – Klaas dit l’indestructible, que j’ai rencontré ici. Klaas est avant tout un super gars mais c’est aussi un très bon grimpeur et chose hors du commun, il arrive à concilier tout cela en ayant la mucovicidose!!!! Chapeau l’artiste. Et enfin Seb dit Force pure!!!! Gentillesse, passion, humilité et talent semblent être des mots qui le caractérise très bien… Bref, une bien bonne équipe en partance. Marche jusque Mirror Lake puis on tourne à gauche sur un tout petit chemin après avoir croisé deux beaux ours!!!! Mmmmmh et dire qu’on va dormir là… Ça n’a pas l’air d’effrayer les gars!!! On décide de s’arrêter un peu avant les cordes fixes et le socle. Un très joli coin au dessus de la rivière. Le bivouac au pied de la voie est très chouette mais il oblige à hisser les sacs dans la voie et à remonter les cordes avec les sacs!!!! Je ne sais pas vraiment quelle est la meilleur tactique. Toutes on des avantages et des inconvénients. Notre choix est bien dans le sens où on grimpe très léger. Mais il oblige à revenir chercher les sacs après la voie!!! Levé 5h, petit déjeuner frugal, accrochage du sac dans l’arbre pour pas se le faire dévorer et avant pour le socle et 19 longueurs!!!! On a fait 3 cordées avec des objectifs et des envies différentes. Tim et Klaas en premiers pour avancer vite. Olivier et Eric pour essayer un max en libre mais filer si ça passe pas. Et Seb et moi pour que Seb libère la voie!!!! 7h départ de la première cordée. Après une première longueur facile place aux hostilités L2: 5.12a: dalle super exigeante mais très beau. Attention caillou glissant, il va falloir charger sur les pieds… Klaas enchaîne, chapeau. Seb randonne, martien… Et moi je me dis que des pieds ont dû disparaître entre leurs passages et le mien!!!! L3: 5.10: ascendance droite avec plusieurs passages possible. Bien gérer le tirage. L4:5.10d: crux au...

En savoir +

Final frontier

Première grande voie sérieuse de ce trip avec Olivier et Tim. Le but est de repérer toutes les longueurs et de voir si cela est possible en libre!!!! Cette voie se trouve sur Fifi Buttress, une paroie que j’aime bien car elle est sauvage et l’escalade est en générale très belle!!! Petit résumé de la voie pitch après pitch: L1: depart en cheminée puis une fin en face climbing pas si évidente… L2: Départ en hand jam facile puis petit dièdre pas très dur. On viens buter sous un toit. Petite trav vers la gauche pas dure puis dulfer pieds à plats avec de bonnes prises de mains. La fin est technique et il faut être bien concentré. Très classe. L3: Depart facile en hand jam puis bien technique en face climbing avec de bonnes protections. Superbe longueur très intéressante à grimper. C’est bien coquin jusqu’en haut. Majeur. L4: 5.12d: première longueur dure et quelle longueur. C’est pas très dur au départ puis ça se corse vraiment sur 5m. Dulfer sans pieds à la limite de l’équilibre. Ultra classe mais très exigeant. Petite trav sur la droite puis revenir sur la gauche. La difficulté est très concentré mais il y a deux câblés en place et un point. MAJEUR. L5: 5.13a: longueur courte et intense en face climbing. Pas de bloc au 2ème point puis légère resi pour atteindre le relais. Vraiment pas très dure pour la cotation. Ou plus dans le style Européen. Très beau. L6:5.13a: Pour le coup c’est dur!!! La longueur crux de la voie je pense. Départ très en sensations mais pas extrême puis on arrive dans le dièdre qui est un pzu moins dur que celui de L4 mais plus long et donc plus resi!!! Vague décontraction sous le toit puis gros pas de bloc super classe avec un pied droit pas facile à valoriser. Bien continuer tout droit pour traverser ensuite sur la gauche assez haut. MAJEUR!!!!! L7:5.12d: Départ un peu dur puis trav sur la droite super classe sur bonnes prises. Repos puis pas de bloc bien classe. Une prise sur la gauche en épaule qui sauve bien la mise. Court mais classe. L8: 5.11d: Départ exigeant en fissure et talon gauche puis juste magnifique dans un mur a knobs!!! MAJEUR!!!!! L9: 5.9: rocher un peu fragile et moins bien nettoyé mais super classe aussi!!! Rappel dans la voie. En résumé: Une superbe voie vraiment majeure avec que des longeurs de l’espace. C’est très intéressant à grimper car nous ne sommes pas habitués à ce type de grimpe. Pas de pieds, des adhérences précaires et des prises à serrer bien fort. D’ailleurs à ce jeu, les Belges sont supers forts. Félicitation et merci à eux d’avoir emmener ma trogne de Frouze dans ce monument. A eux deux ils enchaînent toutes les longeurs!!! A noter le passage de Seb Berthe qui torche tout à vue le lendemain de son arrivé aux USA!!!! MUTANT!!!!! L’aventure...

En savoir +

Prises uniques

Prises uniques

Deuxième voie de la journée après Agorgeamoclès. On reste dans le style et dans le majeur!!! Superbe voie avec une longueur bien dure mais qui est très classe. Thib se régale et en redemande!!!! L1: 6b qui donne le ton L2: 7a+ vraiment très beau mais qui se mérite L3 et L4 en une grande longueur de 55m vraiment géniale!!!!  

En savoir +

Pichenibule

Pichenibule

Après une bien belle journée qu’est ce que l’on fait??? On boit des verres et on rejoins les copains bien sur!!! Direction Lou Cafetie et son barman mythique, j’ai nommé, queue de cheval!!!! On croise Tim et Amandine qui sortent de Dame Cookie, Yoan et Mick qui sortent de la voie inconnue, des vaudois vaudoise qui boivent, Yann Borgnet et ses potes et encore pleins d’autres grimpeur et grimpeuses!!! Quelle ambiance à La Palud cette année. Je suis super content de voir autant de monde se faire plaisir dans ces grandes voies!!! L’ambiance est merveilleuse et elle pousse à se retrouver dans des coins magiques!!! Après quelques bières je motive Tim pour partir le lendemain très tôt pour faire une voie à a fraiche!!! Au fil de la discussion, on se retrouve à parler de Pichenibule…. et on se dit, pourquoi pas là, maintenant!!!!! Comme dirait force Belge, RACKKKKKKKKK!!!! 23h45 départ des rappels!!!!!! Et en avant pour la troisième voies du jour ou de la nuit!!!! SUPERBE aventure avec Thib et Tim La voie est vraiment classe avec un cheminement astucieux. Dommage pour cette fin qui ne ressemble pas au reste de la voie!!! Dans l’ensemble le caillou n’est pas trop patiné!!! On sort de la voie à 4h15. On a donc mis 4h30 pour faire les rappels et la voie!!! Attention les gaillards avancent sacrement!!! De cette belle expérience va surement naitre de beaux projets et une cordée de trois qui peut se lancer dans des bien beaux défis!!!??? A oui, il  y a aussi de nouveaux surnoms qui sont apparu!!!! FORCE BELGE: TIM FORCE TRANQUILE: THIB FORCE BLEU: LISOU FORCE QUANTIQUE: TRISTAN  ...

En savoir +

Rêve de fer

Deuxième voie de la journée après l’estamporanée, on choisi un truc tranquille à faire en mode speed. Le Thib est toujours partant. Il fait plaisir à voir!!! Direction cette petite voie dans le gris. Encore une fois, c’est bien classe. Les cotations sont d’une autre époque, la gestuelle est terrible. Bref, on se régale!!!

En savoir +

L’estamporanée

L’estamporanée

Tous les superlatifs ont été écrit sur cette voie. On se doit d’aller y faire un tour!!!! On ne fera pas la première longueur… L1: 6a+ super jolie dans du beau caillou et en dehors des fissures. Cela se protège très bien. On a adoré le fait que cette longueur n’est pas été spitée!!! L2: 6c+ dans la fissure. Le MONSTRE… Moins dure que la L4 de douce sublimation en ressentie personnelle. Cela reste une longueur d’anthologie où il vaut mieux avoir un peu d’expérience dans les fissures!!!! Ces long donc posez vos balle en connaissance de cause pour éviter de vous retrouver à poil dans le haut!!! L3: 6b encore dans la fissure et encore bien classe. Ne pas hésiter à écarter les pieds et à poser le dos!!!! Majeur!!! L4: 6b+ super classe et bien raide. La fin est physique!!!! Bien gérer son effort et le tirage!!! L5: 6a+ très jolie et tout chou!!! Première grande voie avec Lisou qui s’en sort comme une reine!!! Bravo à elle!!! Vraiment une très belle voie avec que des longueurs super chouette!!!!! La découverte des voie en fissure dans le Verdon ouvre de nouvelles idées pour moi.. Affaire à suivre donc!!    ...

En savoir +

O.R.N.I

O.R.N.I

Deuxième voie de l’après midi histoire de profiter pleinement du coin!!!! On rejoint Thib et Lisou dans O.R.N.I… Autant dire que ça penche. Les longueurs sont raides et physique!!!! et il n’y a pas de maths en place!!!! Sortez les grosses tailles si vous voulez pas faire de jolies run out!!!! Très belle voie dans ce style!!!! L1: 6b+ raide et continu. Très belle longueur avec le caillou qui a un peu vieilli!!! L2: 6a+ grande longueur bien soutenue pour la cotation. Avoir un bon jeu de friends permet de grimper plus serein!!! L3: 5b dans du très beau caillou… Superbe voie à faire!!!!! Y en a marre de faire que des belles voies...

En savoir +

Douce sublimation

Douce sublimation

Et c’est parti pour un petit tour dans le Verdon avec une bonne équipe: Lisou, Thib et Tristan. Ce trip sera tourné vers la découverte du Verdon traditionnel. En effet je n’ai jamais fait de fissure dans ce haut lieu historique de la grimpe sur friends!!!!! Pour commencer cette découverte, avec Thib, on va rendre visite à « Douce Sublimation ». Voie mythique des gorges ouverte en 1973 par J.C. Droyer et F. Quintin. Connue et redoutée pour sa 4ème longueur en 6c!!!!! Voilà ce que l’on peux lire dessus dans le topo de Graou: 150m non équipée à part un spit salvateur dans la L4 qui reste mutante malgré tout, en immonde renfougne!!!!! Sacré Thib thib, il choisi toujours bien ses voies!!!! Du coup, rappel dans la voie et arrêt à R1. La première longueur n’est pas conseillée… L1: 6b+ de toute beauté en fissure L2 : 6b vraiment classe aussi avec du caillou super sain. L3: 6c des familles. Monstre classe et bien exigeant!!!! L4: 6a encore dans du beau caillou. L5: 5b tranquilou!!!! Une voie à faire pour ceux qui aime ce style. De la renfougne, du coincement et des moments de solitude!!!!  ...

En savoir +

Voyage selon Gulliver

Voyage selon Gulliver

Deuxième journée la haut. Après les intouchables sur le trident, cette deuxième journée ce ne sera que du bonus… Du coup direction le grand Capucin pour aller en découdre avec cette voie mythique. La température est affolante, pas un pet d’air… Le granit est super chaud et du coup ça glisse au pays d’Alice.. La voie est majeure mais on a trouvé que c’était bien physique et long pour les avants bras… On avait un peu peur des longueurs en dalle car on avait eu des retours qui faisaient un peu froid dans le dos mais au final cela se passe bien… Par contre les longueurs du haut, soutenues et physique auront raison de nos petits avants bras!!! On libère le premier pendule pour se la coller dans la fin de la dulfer… On a trouvé pas facile la dernière longueur dure… mais on était surement un peu fatigué de la veille… Hihihi… En gros une bonne base ou il vaut mieux venir avec un bon volume pour tout cocher et se faire plaisir en libre… Place aux photos…...

En savoir +

Les intouchables

Les intouchables

Comment finir en beauté la saison granit ????? Une petite voie sur le Trident du Tacul!!! Nous partons direction Chamonix, un petit burger et hop on va du côté italien Helbronner avec Caddie. On dort sur le parking et on prend la 1ère benne le matin. Cette fois-ci, nous avons opté pour le refuge Torino au lieu de la tente. Le temps s’annonce venteux et un peu de confort ne fait pas de mal… Quoique… le lendemain matin, nous nous sommes quand même dit que c’était la dernière fois qu’on allait en refuge.. entre les ronfleurs et les alpinistes qui se lèvent à l’aube (sans laisser dormir les pauvres grimpeurs de granit). Et ils ne se lèvent pas tous ensemble, non, une cordée par demie-heure. Alors Flo, à chaque fois qu’une cordée se levait, demandait l’heure en réveillant Véro ! Non, la prochaine fois retour sous tente ! Bref, le 1er jour, on part direction le Trident du Tacul pour faire la voie de notre liste 2016 qui nous reste: Les intouchables. On s'approche... le soleil est avec nous... Le topo est parfaitement bien écrit sur camptocamp. Alors nous n’allons pas refaire longueur par longueur mais nous allons mettre les images correspondantes aux longueurs. L1: 7a+ On contourne un toit triangulaire noir puis une belle fissure. L2: 6c L3: 7a L4: 6a+ Véro a choisi de prendre la fissure la moins large 😉 . L5: 6a+ L6: 6c Il y a une variante en 7b et une en 6c. Pour garder du jus afin de, peut-être, enchaîner la voie, nous avons choisi l’option en 6c. Car n’oublions pas, on est quand même en altitude et nos avant-bras ne sont pas habitués… L7: 7b+ sur le topo… si on sait faire des coincements, c’est moins que 7b+… 7a+ ? Ligne majeur qui demande quand même un peu d’avant bras. Pour les grosses mains, la première partie est plus dure que la seconde et inversement pour les petites mains. Il y a une jolie traversée au milieu et, après celle-ci, la fissure s’élargit ! Superbe longueur ! C’était au tour de Flo d’y aller, il s’est donc fait plaisir dans la longueur avant de redescendre pour laisser le même plaisir à Véro. Comme ça, tous les deux, nous avons pu la faire en tête. Mais Flo a dû la refaire un moulinette, la machine ! L8: 6c En conclusion, aucune longueur à jeter ! Une des plus belle voie granit que nous avons eu l’occasion de faire. Avec un temps magnifique et une température au top. Merci aux ouvreurs Michel PIOLA et Hervé BOUVARD pour ce petit bijoux. Une chouette soirée au refuge avec nos retrouvailles avec Nicolas KALISZ après 3 ans. Amateurs de grandes voies coinceurs, courez-y.  ...

En savoir +

Etat de choc

Etat de choc

Nous voilà parti pour un petit projet qu’on avait dans la tête depuis bien longtemps. Après s’être pris 2 fois un but météo, nous profitons des grandes chaleurs de cet été pour aller dans Etat de choc.  Comme à notre habitude par là-bas, nous montons le bivouac. Toujours aussi beau ! On y dort bien et la vue au réveil est juste magnifique ! On pose le bivouac et on arrive au pied de la face vers 1300 ! Nous voilà enfin parti dans cette ligne qui nous faisait tant rêver.   L1 + L2 : 6b+ pour rejoindre la grande terrasse! Attention, si vous voulez faire les deux longueurs en une, il faudra partir en tendu avec une corde de 60m. Et ce n’est pas très pratique de grimper avec un sac sur le dos, surtout que le hissage s’y prête bien dans cette voie. L3: 6b+, le mur devient plus raide et de belles fissures s’offrent à nous. Une jolie longueur. Départ dans du gros 3, puis que du bonheur. L4: 6c L5: 7a, Une belle fissure surplombante L6: 6c, Longue fissure. Relais à droite. L7: 7b La fissure du 7b nous a attiré, nous avons donc choisi cette variante. Il y a une autre variante en passant par la droite en 7a. Le 7b déverse bien et devient de plus en plus « pumpy » en s’élargissant après le petit toit. L8: 6b+ mais nous nous sommes surement trompé de longueur. Flo a choisi le plus logique mais il nous semble que ce n’était pas la longueur originale. Dans la même cotation… et aussi jolie ! Petite marche pour rejoindre le sommet ! Ce qui fut bien de commencer notre ascension à 13h00 c’est que nous avons eu le privilège d’avoir le soleil dans la voie ! Super beau !! Température au top !   Nous avons fait les rappels dans Ave César… Des PURES FISSURES !!! Et nous avons craqué… Nous revenons le lendemain pour grimper cette voie qui a l’air MAJEUR !! (voir prochain article) Etat de choc est une voie splendide avec un finale peut-être pas très logique… mais bon… A faire ! Belle ambiance  ...

En savoir +

Ave Caesar

Ave Caesar

Le lendemain d’Etat de Choc, l’on décide de se lancer dans Ave César. Les belles fissures qui nous ont fait rêver la veille. Les 3 premières longueurs sont identiques à celles d’Etat de Choc. Puis : L4 : 6c, assez court. L5 : 7b+, belle fissure L6 : 6c, L7 : 7c, Une magnifique fissure qui devient de plus en plus dure !! L8 : 7c, Nous nous sommes arrêtés au pied de cette belle fissure rectiligne. Une belle rouste dans la longueur d’avant et peu de temps pour ranger le campement et vite aller prendre le télésiège pour descendre à la voiture. Nous reviendrons plus forts ! Mais cette voie est tout simplement MAJEUR....

En savoir +

Voyager

Voyager

Première voie au Yosemite de ce trip. La sortie du nouveau topo donne de bonnes idées qui sortent un peu des classiques habituelles. En plus vue la chaleur ambiante, on cherche les zones à l’ombre. Direction Fifi Buttress, une face à droite de Wall of age qui est orientée nord ouest. Notre dévolue se jette sur la voie Voyager. L1 : 5.10d : Superbe première longueur avec pas mal de dulfer et des points un peu étrange à mon gout. on aurait pu facilement s’en passer… L2: 5.10c : Longueur de liaison assez jolie L3: 5.11c : The incinerator, la longueur bien classe qui fait un peu peur vu du bas… Une superbe Dulfer bien physique avec les pieds à plat et des protections pas faciles à mettre. SUPERBE longueur… L4: 5.11c : Dalle au départ puis passage d’un petit toit puis un bon pas de bloc pour ressortir de la fissure sur le haut de la longueur. Le pas est plutôt technique mais pas facile. L5: 5.11a : Superbe longueur avec de bons verrous!!!!! La fin est un peu plus large et les formes super classes… L6: 5.10c : Fissure assez facile puis partir à droite dans la dalle. On est resté assez haut par rapport aux points et ça passe plutôt bien. Bien gérer son tirage!!!! L7 : 5.11a : Superbe fissure bien raide avec des verrous bien coquins. On commence avec des verrous en vert (0.75 BD) puis on augmente progressivement la largeur pour finir dans du bleu (3 BD) des familles. SUPERBE longueur bien raide et à l’americaine!!!! L8: Cheminée pour finir dans du terrain pourrie. La fin est commune avec Center of the Universe. Ca avait l’air vraiment sale et pas très intéressant du coup on est redescendu. UNE VOIE MAJEURE. Approche un peu longue pour le yosemite: 30min…...

En savoir +