Dent D’Hérens – Arête de Tiefmatten

Approche

3h30 avec VTT au début

Horaires

Départ 03h15- Sommet 08h15 – Cabane 12h00 (en prenant le temps et en allant lentement sur le deuxième glacier à 4000m. Il faut dire, on en a chier ! )

Partenaire

Véro et Johan

Lien

Grande Voie 4 étoiles

Dent D’Hérens – Arête de Tiefmatten

J’ai enfin un week-end de calé avec l’ami Johan. Prévision météo pour samedi pourrie mais dimanche mieux. On cherche une course bien pour ne pas se prendre un but le dimanche à cause de la météo. Johan souhaitait découvrir la Suisse mais la Suisse, c’est orageux…. Nous avons trouvé une belle alternative en visant un sommet Suisse / Italien, la Dent D’Hérens.

 

Départ de chez Johan à 7h00, retour chez Johan à 8h00 (oui, il avait pris ses mauvais crampons). Départ 2 de chez Johan à 8h00, direction Bionaz /IT. Le GPS de Johan donne 20 min. de plus, seulement, si l’on passe par Chamonix. Le GPS de Véro donne 1h de plus… . Johan aura le dernier mot. Calcul pour 20 min. de plus, nous économisons 50 Euros de tunnel et 30 min. d’attente, pourquoi pas.  Pour moi, c’est quand même bizarre d’avoir que 20 min. de différence en passant par la Suisse…. Mais ça, c’était sans calculer le péage du tunnel du grand St Bernard (EUR 26.- aller-simple) et que le GPS de Véro avait raison. Conclusion : MAUVAIS CHOIX. Il faut privilégier le tunnel du Mt Blanc.

 

On arrive à notre destination avec 2h de plus que prévu. Pas grave, la pluie n’a pas l’air d’être encore au rendez-vous, on fera mieux la prochaine fois.

 

De Bionaz, longue marche d’approche jusqu’à la cabane d’Aoste que nous avons raccourcie grâce à nos VTT (non électrique). C’est un chemin large qui va super bien en VTT et l’on gagne 1 petite heure. (4h30 à pied contre 3h30 à vélo et pied). La balade est super jolie mais malheureusement les deux heures que nous avons perdues en voiture nous vaudra un peu de pluie sur le chemin. Heureusement, ce n’était pas les orages annoncés.

 

Super refuge, super gardien, super génépi, super ma « petite cabane » pour dormir. En bref, allez-y, c’est chouette.

 

Le gardien nous prévient que le petit déjeuné sera à 2h30 du matin. Je trouvais ça super tôt pour une course comme celle-ci, mais bon…. On va se coucher tôt, je m’enferme dans ma cabane et me lève à 2h30. Lorsque j’ouvre la porte de ma petite cabane, plus personne dans les dortoirs, même Johan avait disparu! Merde, je vérifie mon réveil, il est bien 2h30. Je descends et je vois Johan qui se préparait gentiment. La salle à manger était déjà vide (oups j’ai loupé le ptit déj ?) Non non, les alpinistes italiens aiment juste avoir de l’avance. Au moins, on part au calme les derniers.

 

Départ 3h15 du refuge, levé du soleil au début de l’arête, sommet à 08h15, seul! Nous avons profité de la vue pendant environ 15 min. avant de redescendre. Retour cabane à 12h00. On avait un petit rythme tranquille et on est arrivé les premiers à la cabane. Donc pas besoin de partir plus tôt….

 

Concernant la course :

Le 29.07.2018 conditions au TOP, regel au TOP, rocher SEC (enlevez vos crampons ça va plus vite….), la vue au TOP

Retour aux VTT, j’en pouvais juste plus mais le fait de changer de filière m’a redonné du courage et le retour en vélo se fait super bien ! On est en Italie, mais les marches de retour (et aller) sont aussi longues qu’en Suisse !

 

En gros, superbe course partagée avec  un super compagnon de cordée JoJo Rabbit !

Place aux photos: