The Voice of choir

Cotation

7c max/6b obl.

Equipement

Pitons.
Points aux relais

Approche

1h

Materiel

attache 50m.
hissage.
16 dégaines.

Partenaire

Tim et Flo.

Topo

Trecime versante sud.
Grande Voie 4 étoiles

The Voice of choir

Un voyage dans les dolomites c’est toujours un retour dans le temps. On va à la recherche d’itinéraires mythiques, ouverts par des gens illustres, à des époques préhistoriques pour la varappe.

Plus je découvre cette facette de l’escalade plus je suis admiratif du passé de notre activité. Mon approche évolue au fur et à mesure du temps.  Je suis maintenant attiré par des voies complètements différentes de celles qui me faisaient rêver il y a 10 ans. Quel plaisir de redécouvrir sa pratique, de changer son champ de vision, d’évoluer en fonction des rencontres, des expériences et des massifs traversés.

Je crois que c’est cela qui attise la flamme. La découverte du potentiel illimité de nos montagnes.

Nous sommes donc de retour au Trecime. Lieu historique et magique. Les voies sont nombreuses, la neige est présente, nos avants bras frétillent d’impatience devant ces parois raide et soutenues!!!!

Direction Voice of the choir pour se faire une idée de la qualité du caillou sur la partie gauche de la Cima Grande.

C’est aussi une belle façon de jeter un petit coup d’oeil à sa voisine de droite, la Camilotto Pellissier.

Petits détails sur la voie:

L1 7a+: peteux ds le bas puis de mieux en mieux
L2: 7a: encore un peu peteux puis hyper soutenue pr les avants bras mais jamais dur. Fin en trav gauche super jolie et un peu a méthode
L3: 6c+: soutenu sur le fil du pilier. Classe.
L4: 7c: plutôt 7b+. Super raide et bien gazeux. Trav sur la droite puis  crux puis repos puis résistance pou aller sur une bonne écaille. Majeur
L5:6c+: soutenu. Alternance de rocher moyen puis bon et très jolie. Longueur assez exigeante.
L6: 6b: rocher peteux par endroit puis magnifique a d’autres. Grimpe concentré pour pas tout péter. J’ai adoré…
L7: 6c: soutenu et très raide. Beau.

On descend à cet endroit car la suite nous semble moins intéressante et surtout, y a pleins de neige sur les vires…

Une très belle voie avec une ambiance de fou.